Comment bien filmer votre interview avec un smartphone

interview

Avec ou sans décor, en plan serré ou pas, avec peu ou beaucoup de lumière... ? Tourner une interview avec un smartphone n’est pas forcément compliqué, attention toutefois à suivre un certain nombre de règles. L’interview vidéo présente de nombreux avantages et notamment celui d’offrir un instant d’authenticité et de valeur à votre message. Le témoignage d’un client satisfait renforce votre crédibilité, et les explications de votre expert permet d’asseoir votre légitimité. Vous voulez réaliser des interviews vidéo avec un smartphone ? Voici quelques astuces pour une réalisation de qualité (et à petit prix). Voici les 9 étapes à suivre.

Soignez le son

Le son est véritablement le point faible d’un smartphone dans l’optique de réaliser une vidéo. Si le plan dont vous êtes fier donne l’illusion d’être «bon» au niveau sonore lorsque vous le visionnez sur votre smartphone, le passage aux autres écrans (tv, ordinateurs…) est souvent plus problématique. Raison pour laquelle vous devez apporter une attention toute particulière à la qualité sonore de votre enregistrement. Ainsi si vous n'avez pas de micro, voici quelques idées à retenir. Il est préférable de tourner dans un endroit isolé acoustiquement, et si vous avez de la moquette au sol, c'est top. En effet, celle-ci absorbe exceptionnellement bien le son et surtout elle atténue sensiblement les bruits de pas. Bon, si vous avez des tapis, ça marche aussi. Pensez également à filmer en intérieur : cela permettra d'éviter tous les bruits parasites. Autre détail qui a son importance, évitez les pièces vides ou peu meublées car celles-ci produisent de l'écho. Dernier point, le smartphone ne doit pas être à plus d'un mètre du sujet qui parle. Ou alors dotez vous d'un micro-cravate.

Soignez la lumière

C’est un aspect primordial pour réaliser de belles vidéos de manière générale. Règle numéro 1 : évitez le contre jour. En effet, lorsque la source de lumière est face au vidéaste et éclaire le sujet par derrière… et bien votre sujet est tout sombre et on ne voit rien. Sauf si vous disposez de matériel professionnel pour corriger l'éclairage. Vous devrez également opter pour une pièce bien éclairée sans pour autant que la lumière soit trop forte derrière vous, l'idéal étant de trouver une fenêtre avec de l’ensoleillement. Notre astuce : privilégiez un éclairage derrière le téléphone, il éclaire la pièce et votre visage de façon légère. L'idéal est de vous positionner face à une fenêtre (si la lumière n'est pas trop intense) afin que la lumière naturelle éclaire le visage du sujet.

Faites une vidéo stable

Une image qui bouge, ce n'est définitivement pas agréable à regarder. Si vous n'avez pas de systèmes de stabilisation motorisés, nous vous conseillons d’utiliser un appui sur lequel poser votre smartphone pendant l'enregistrement. Par exemple, si vous êtes assis à votre bureau, posez votre téléphone contre une pile de livres, cela fera l’affaire.

Bossez le cadrage

Le cadrage est une notion importante, il l’est encore plus si vous souhaitez insérer des sous-titres sur les vidéos, afin qu'elles puissent être consultées sans le son (consultation depuis un téléphone sans le son, diffusion lors d'événements…). Pour cela votre visage ne doit pas prendre tout le cadre. Sinon on devra incruster des sous titres sur le menton de la personne interviewée : c'est pas top. Ce que l’on recherche c’est de la proportionnalité, de l'équilibre. Pour cela, laissez de l'espace dans le 3ème tiers de la vidéo (votre buste) ainsi qu’entre le haut de votre tête et le haut du cadre. Tentez de respecter la règle des tiers qui permet de respecter un équilibre. C’est très simple : vous divisez le cadre en 9 rectangles égaux en traçant 2 lignes horizontale et 2 lignes verticales, la règle des tiers dit que si vous positionnez les points d'intérêt de votre scène le long de ces lignes ou à leur point d’intersection, vos images seront plus équilibrées et attireront le regard du spectateur.

Faites attention à la qualité

Pour que l'image soit de meilleure qualité possible, pas de zoom. On constate une déperdition de la qualité d’image lorsque l’on zoome lors de la captation.

Le décor et votre look

Vous conduisez une interview, donc votre objectif est que l'on se concentre sur votre sujet. Pas sur ce qui l'entoure. Pour attirer l'attention sur la personne interviewée, ne choisissez pas un environnement trop "distrayant". Alors on évite les vêtements à rayures, on range avant de filmer et on crée un environnement pour que le spectateur soit concentré et centré sur l’interlocuteur. En effet, rien de pire que des "parasites" à l'écran : une bouteille d'eau, un bureau mal rangé, un écriteau "WC", le mot de passe de votre ordinateur écrit sur un post-it (ce qui évitera aussi de fâcher le DSI).

Regardez l'intervieweur

L'intervieweur se met à côté du smartphone, et non juste derrière. Ainsi, la personne interviewée regarde son interlocuteur et le résultats sera plus naturel.

Faites le focus sur vous

Nous avons besoin d'images nettes, il est donc nécessaire de faire une mise au point pour régler la netteté de l’image. Décidez tout simplement à quel endroit la vidéo sera parfaitement nette. Faites bien le focus sur les yeux de votre sujet (appuyez sur votre écran au niveau des yeux) et non sur l'arrière-plan. Vérifiez bien ce point car il est parfois difficile de bien se rendre compte du focus sur un petit écran de smartphone, pendant votre tournage, alors que vous avez plein d'éléments à gérer de front.

Préparez des rushes exploitables

La dernière information à vous communiquer avant que vous puissiez mettre en pratique tous nos bons conseils, est de filmer quelques secondes avant et après la prise de vue : cela facilite le montage. Cela évite d’avoir un montage saccadé, où vous aurez l’impression que la personne est coupée en début et en fin de chaque phrase. Grâce à ça, votre vidéo sera rythmée par des pauses, des respirations. Un format beaucoup plus agréable à visionner pour votre audience.   Normalement, avec tout ça, vous êtes prêt. Lancez-vous, faites des essais sur la partie technique, mais ne répétez pas trop avec la personne que vous filmez. Une belle interview se doit d’être spontanée : les premières prises sont souvent les meilleures. Enfin, pour obtenir un rendu professionnel, vous pouvez faire appel à une agence pour créer un jingle d’intro et de fin en motion design. Vous êtes ainsi autonome pour l’intégrer dans toutes vos vidéos si c’est vous qui gérez le montage.

Vous êtes intéressés par nos articles ?

Nos actualités, elles sont fraîches et on vous les expédie directement dans votre boite email. Si vous le voulez, c’est ici pour les recevoir.

S’inscrire à la newsletter
Retour aux articles