AMOA web

L'AMOA web : à quoi ça sert ?

L’environnement digital est en constante évolution, les enjeux sont non seulement techniques mais également d’ordre fonctionnel et d’image, et vous êtes expert dans votre métier mais pas forcément sur ses implications numériques. Vous avez du mal à élaborer vos budgets ? Vous ne trouvez pas le temps de formaliser vos besoins et de rencontrer les 12 entités en interne impactées par votre projet ? Les sujets que vous souhaitez lancer vous semblent techniques ? Vous voulez éviter de sélectionner un prestataire à la va-vite dans un domaine qui vous paraît flou ? Si vous vous posez ces questions, l’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMOA) va vous simplifier la vie. Le consultant AMOA web peut vous accompagner de la traduction de vos besoins jusqu’au pilotage de la consultation. Et ce, pour un projet de site Internet, d’extranet, ou d’application.

L'AMOA web sécurise le déroulement de votre projet et votre investissement. Il est là pour défendre vos intérêts.

L'AMOA web par Concept Image

Définir le besoin

À travers des questionnaires, ateliers collaboratifs et interviews, on se pose les questions suivantes : que veulent vos cibles ? Que veulent vos équipes ? Quels sont les enjeux techniques ? Planning ? On priorise avec notre client, pour arrêter le périmètre fonctionnel.

Écrire le cahier des charges

On précise le périmètre de la mission, les contexte, les objectifs, les cibles. Mais aussi le détail des fonctionnalités attendues, les interfaçages à mettre en place, les gabarits de pages. Et enfin : les critères de décision, le budget, et le cadre de réponse. 

Sélectionner les soumissionnaires

On peut vous aider à cibler les prestataires à consulter, en fonction de différents critères : leur offre, leur façon de travailler, leur santé financière, etc.

Analyser les offres

On prépare une grille de dépouillement, puis on analyse les offres reçues (on fait des beau tableaux Excel).

Sélectionner le prestataire

On organise des soutenances pour rencontrer les finalistes et creuser les zones d’ombre. On fait une recommandation, mais seul notre client décide avec qui il va travailler. 

Piloter le projet

On est là dès la réunion de lancement, pour s’assurer que le périmètre du cahier des charges est bien respecté dès le début. On peut piloter le prestataire tout au long du projet, ou challenger simplement chaque livrable intermédiaire (arborescence, zonings, maquettes, spécifications, recette). 

Votre besoin est clair car vous avez tout en tête ?

C’est déjà une très bonne nouvelle. Et si votre projet est relativement simple, cela peut suffire.

Mais poser vos idées sur papier, en rédigeant un cahier des charges, c’est quand même mieux, non ?

Cela vous permet d’identifier des éléments manquants, d’anticiper les éventuels problèmes techniques, de le faire valider à votre direction, et de l’envoyer à tous les soumissionnaires plutôt que de faire le même brief oral à 4 agences.

Quand nos clients nous partagent leur vécu, on mesure à quel point mener une consultation est complexe est chronophage. Cahier des charges validé entre deux réunions par la direction, délai de réponse des prestataires trop court et donc réponses décevantes, sur sollicitation par les prestataires qui ne comprennent pas le brief, analyse des offres qui prend un temps fou, incompréhensions entre ce que l’on pense avoir acheté et ce que le prestataire a prévu de faire, planning qui ne cesse de s’allonger, etc. Autant de situations que l’on peut sécuriser grâce à l’AMOA web.

Par ailleurs, on sous-estime souvent le temps qu’il faut passer une fois le projet web (ou appli) lancé. Et on ne se sent pas forcément légitime pour faire des choix techniques ou pour challenger une proposition ergonomique. Là aussi, grâce à son expertise, le consultant AMOA web est un allié.

 

Rédaction d'un cahier des charges dans le cadre d'un projet d'AMOA web

Pourquoi compter sur Concept Image pour votre AMOA web ?

Du fait que l’on soit une agence, des cahiers des charges on en épluche tous les jours. On sait donc de quoi vont avoir besoin les prestataires consultés. Et on anticipe tout de suite les points de vigilance : planning qui parait irréaliste, évolutions à prévoir (et donc à budgéter), modalités de travail (combien de réunions en présentiel), compétences de l’équipe, nombre d’itérations prévues pour chaque livrable, documentation technique incomplète (et donc des coûts surprise à l’arrivée), etc.

Par ailleurs, nous avons les compétences en interne pour estimer le budget lié à votre expression de besoin. On fait un chiffrage au moment de la finalisation du cahier des charges par un chef de projet, un designer et un développeur. Ainsi, vous pouvez tout de suite revoir vos ambitions à la hausse ou à la baisse. Et comparer plus facilement les offres. 

Quelques exemples de projets d'AMOA web, pour vous aider à vous projeter